Curcuma-beurk

Au début de mon cancer, on en parsemait un peu de partout dans les plats.

Mais il a rapidement fallu se rendre à l’évidence : personne à la maison, n’appréciait vraiment ce goût.
Alors j’ai continué en solo ma mixture curcuma / poivre / huile, et à la petite cuillère en une seule prise, qu’on n’en parle plus pour le reste de la journée.
En général, j’avale ça discrètement.
Mon chéri n’aime pas trop me voir prendre ma ‘dose’, non pas parce qu’il n’y croit pas (quoique ?) mais parce qu’il trouve que ça fait trop d’un coup.

Or hier, ma fille me voit manger ma cuillère de curcuma.
Elle s’exclame en rigolant :
– « Ah ben dis-donc, ça doit vraiment être horrible d’avoir le cancer pour que tu manges ça !
– ça, tu l’as dis ! »
On a bien ri toutes les deux…

Pour ceux qui ne connaissent pas les effets positifs du curcuma sur les cellules cancéreuses, voici un lien.

6 réflexions sur “Curcuma-beurk

  1. Cathie dit :

    Elle est vraiment marrante la réaction de ta fille, ça doit pas être tristouille par chez vous🙂 Sinon le curcutruc vu par M. DSS, j’ai des doutes, mais chacune son moteur. Et y’a pas de mal à se
    faire du bien …

    J'aime

  2. Cathie dit :

    Tes liens renvoient au blog de DSS, donc le raccourci était tentant. Ton rectificatif me permet de découvrir maintenant le Dr Mouysset et son assoss, et promis, je vais y gouter😉

    J'aime

  3. gaspard dit :

    C’est le curcuma qui vous donne une si belle énergie ?
    J’aime cet article et cette photo élatants d’une joie venue de loin, comme le soleil après l’orage

    J'aime

  4. Pelinou dit :

    Là au gré de mes lectures…

    J’ai aussi découvert les effets bénéfiques du curcuma sur l’activité tumorale dans le livre de DSS, je m’en suis procurée très vite, mais voilà le curcuma n’a jamais été ouvert et m’attends
    sagement dans un placard de cuisine🙂

    J'aime

  5. IsabelleDeLyon dit :

    Tu sais que le carry contient du curcuma et c’est super bon, le carry sur les légumes, dans de la crème de soja sur les pâtes ou pour cuisiner du poisson ou du poulet.
    J’en utilise beaucoup aussi.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.