Tétons

Moi aussi, j’ai décidé de libérer mes tétons : « Free the nipples » !

free the nippleLes Femen m’agacent. Si la cause est juste, ces femmes correspondent tellement aux codes des magazines féminins :  corps parfaits, épilés, maquillés… Elles disent que justement, elle veulent se battre avec les mêmes codes.

« Etrangement conforme au diktat de l’époque pour un groupe se voulant anticonformiste » comme le dit Jean-Claude Kaufmann sur son site ici. Ce même sociologue qui avait publié il y a quelques années, la passionnante étude « Corps de femmes, regards d’hommes » (1995), dédiée aux seins montrés -ou pas- sur la plage.

A cette critique, les Femen ripostent avec des arguments assez faibles, à lire ici : il faut être svelte pour « pouvoir grimper sur les toits », mais aussi « pour assumer son image »… (?!)
Si la nudité peut être (est !) une arme de contestation, l’érotisme me parait plus limite.free-the-nipple

Question téton, je suis beaucoup plus emballée par le mouvement né il y a 4 ans aux Etats-Unis et  qui prend de l’ampleur ces derniers mois : « Free the nipple ». Ses partisans dénoncent l’excès de pudeur sur les réseaux sociaux, et plus largement la censure des poitrines féminines dans l’espace public. C’est aussi le titre d’un docu-fiction, la bande-annonce à voir ici.

Et des femmes de toutes tailles enlèvent le haut comme ici.

J’adore particulièrement le haut de maillot de bain TaTaTop qui en a découlé ! TaTaTop

Des stars se sont jointes à ce mouvement, et l’ont ainsi davantage médiatisé, mais je dois dire que je leur préfère cette jeune députée islandaise Heiður Anna Helgadóttir qui a posté sur twitter en mars dernier, une photo de son téton (voir ci-dessous) avec la légende :  Ceci sert à nourrir les enfants. Carrez-le vous dans votre patriarcat. #FreeTheNipple ». 

Heiður Anna HelgadóttirPas besoin d’être top model pour poser, et s’imposer, encore un lien ici.

Même des militaires se sont emparées de cette revendication, et n’hésitent pas à poser entrain d’allaiter : ici. A voir aussi cette vidéo humoristique sur les raisons pour lesquelles il ne faut pas allaiter en public ici.

Le puritanisme aux Etats-Unis (et ailleurs sans doute) poussent les femmes à cacher non pas seulement leurs seins, mais aussi leur forme. J’en parlais il y a quelques temps sur ce blog, beaucoup de femmes hésitent à se refaire faire les tétons à l’issu de leur reconstruction mammaire, par peur d’avoir en permanence sous le t-shirt, un mamelon tendu (ou érectile). Une jeune femme récemment, a publié sur facebook une photo montrant ce qui est apparu scandaleux dans son université, à voir ici : un gardien du campus lui a dit que sa tenue était inappropriée !

Encore des liens ici et .
Pour en savoir plus sur la politique de facebook, c’est ici.

Ce article initialement écrit en septembre, était tombé dans mes oubliettes.
J’avais été scandalisée à l’époque que la photo de Michael Stokes « Mary, the Venus » (voir ci-dessous) ait été censurée par Facebook. Il s’agit d’une ancienne soldat de l’armée américaine, amputée des deux membres supérieurs, et qui est reconstruite après un cancer du sein. J’ai partagé cette photo que je trouve éblouissante, mais elle a dû rester à peine une heure puis a disparue de mon faceb
Mary-The-Venus-Michael-Stokesook. Stokes a lui, été menacé de fermeture de compte (ce n’est pas la première fois qu’il a des photos censurées). Il a alors décidé de remettre sa photo, en couvrant le téton (car c’est lui qui posait problème) par le fameux « f ». La photo a alors pu de nouveau circuler sur le réseau. Plus d’offense…
J’avais été désappointée que le photographe accepte ça. Il s’avère qu’elle circule de nouveau, intégrale. Après un énorme buzz. Ouf.
L’autocensure est monnaie courante sur les réseaux sociaux (lire ici, c’est édifiant). Pas de petit carré blanc pour moi. On verra combien de temps durera mon post sur mon facebook…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s