Changer le regard

Certains qui me lisent savent que je participe depuis plus de 2 ans au groupe Info-Sein initié par l’Institut Curie, qui tente de fournir aux femmes des outils d’aide à la décision d’une reconstruction mammaire chirurgicale ou pas.

Le premier outil a été en début d’année, un livret qui tente de recenser toutes questions qu’on peut se poser, et poser au chirurgie plastique lors d’une consultation. (lien ici)

Le second outil est un film de 52 minutes qui suit le parcours de plusieurs femmes ayant ou non choisi la reconstruction chirurgicale, intitulé « Guérir le regard », réalisé par Caroline Swysen. (à visionner ici) J’en parle ici.

Un troisième outil a récemment été mis en ligne permettant d’aller plus loin, un web-documentaire intitulé également « Guérir le regard », mais qui contient près de 3 heures et permet d’aller plus loin.
Un système de chapitrage nous autorise ainsi à naviguer au gré de nos besoins et interrogations.
(à voir ici)guérir le regard

Les témoignages de femmes reconstruites chirurgicalement ou non, ou entrain de franchir le pas, s’articulent et se complètent. La parole des soignants y est aussi  précieuse. Ils resituent les techniques envisageables les unes par rapport aux autres, en exprimant en parallèle le vécu des patientes. Plutôt rare, je trouve.
Les thèmes comme la sexualité, les finitions, la grande diversité de femmes (y compris sociologiquement), dont certaines n’ont pas vécu leur reconstruction si bien que ça, les hésitations, le choix d’un tatouage artistique, des témoignages de reconstructions à distance de la chirurgie, une belle place offerte aux compagnons, des images de bustes qui arrivent après une interview, qui nous permettent de vraiment d’humaniser les résultats, et ainsi de porter un regard empathique sur chacune de ces poitrines, plus ou moins réussies -mais c’est cela la reconstruction-, tout cela et encore plein d’autres choses que j’oublie là, me font vraiment ressentir que c’est l’outil que j’espérais.
Un des chirurgiens interviewés résume parfaitement le sujet : « La reconstruction, c’est compliqué. »
Oui, c’est tout-à-fait ça ! Voilà ce qu’il fallait montrer et dire. Pour ne rien « promettre » aux patientes. Mais pour les aider à cheminer.

Je ne vous cache pas ma fierté d’avoir participé à l’aventure.
Mon amitié à toutes les femmes impliquées dans ce webdoc.
Et ma reconnaissance à Lydie Wintz et Séverine Alran de l’Institut Curie qui pilotent ce projet inédit et formidable.

Plus d’info sur le site de l’Institut Curie ici.

Publicités

Une réflexion sur “Changer le regard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s