A quel sein je me voue

Autant je n’allais pas sur les forums durant mes traitements de cancer, autant là, avec le Diep, c’est le contraire !
Tout simplement parce que je n’ai pas peur d’y lire des témoignages qui pourraient me terroriser.
Ici, pas de statistiques, de taux de survie, de stades, d’effets secondaires épouvantables,… de mort qui rôde.

Tout au plus, on peut trouver sur ces forums des complications à la chirurgie, en général suivis d’happy ends. Bref, des forums fréquentables !
En particulier un forum international.

Mais ce qui peut vraiment déstabiliser, ce sont les énormes différences de protocoles d’un chirurgien à l’autre. Pour une même chirurgie, le Diep, les opérations diffèrent parfois, et surtout les recommandations aux femmes opérées.

Prenons par exemple le nombril ! Le petit détail qui a sont importance. La moitié des femmes en auront un tout neuf, alors que l’autre moitié (dont je fais partie) garderont le leur, mais il sera déplacé. Dans mon cas, c’est tellement bien fait que j’ai du mal à y croire ! Aucune cicatrice visible, et ce depuis le premier jour. Trop forts ! (Petite explication : le nombril se trouve au beau milieu du lambeau prélevé. Donc forcément, il disparait -poubelle ?!- ou est recousu à son nouvel emplacement…)

L’essentiel, c’est que 100% des femmes adorent leur nouveau « belly button », appelé encore « bb » tellement ce petit ombilic est tout sauf anodin et secondaire. « une cicatrice, la seule du corps qu’on puisse accepter et aimer » dit le pr. Maurice Mimoun. (A lire un très intéressant article sur le nombril ici.)

Ensuite, il y a les recommandations que font les chirurgiens plastiques à leurs patientes :

Concernant la caféine, certains disent : pas de café, thé ou jus d’orange pendant 15 jours après le diep, d’autres, c’est 3 mois, d’autres encore y rajoutent le chocolat, certains recommandent une abstinence de ces denrées avant l’opération, et encore d’autres ne disent rien sur le sujet ! Ce que j’ai compris, c’est que les produits à haute teneur en caféine peuvent compromettre la réussite d’une greffe… Pour ma part, étant données les quantités astronomiques de thé vert et fort que je buvais, j’ai bien sagement suivi la préconisation de mon chirurgien : pas de caféine pendant 15 jours.

Lors de l’hospitalisation, de grosses différences quant à la posture à tenir : pour moi, 5 jours sans me lever, pour d’autres chirurgiens, debout dès le lendemain, avec conseils de marcher dans les couloirs ! Aux Etats-Unis, on rentre chez soi au bout de 3 jours, en France, c’est plutôt 7. (Là, par contre, je crois bien comprendre à quoi est dû cette variable. Question de gros sous, biensûr.) Le temps entre la sortie de l’hôpital et le rendez-vous post-opératoire diffère également : ça peut aller de 2 à 6 semaines… Là encore, ça pose question quant à la qualité du suivi…barbarella

Autre grand écart : le port d’un soutien-gorge médical. Certaines femmes sortent avec de l’hôpital, et doivent le porter jour et nuit. D’autres comme moi, doivent le porter au bout d’un mois.
Même chose pour la gaine : certaines opérées n’en ont jamais entendu parler. Personnellement, voici la mienne ici. Oui, avec le haut et le haut, c’est quelque chose ! (Je me prendrais presque pour Jane Fonda dans Barbarella !) Nuit et jour le premier mois, puis seulement le jour pendant un autre mois. (Bon, franchement, c’est vivable. Le prix par contre, est plus dur à digérer : 165€ très mal remboursé…)

Bon, et puis il y a le prix du Diep justement. De quoi faire un billet complet sur le sujet. Quand j’en aurai terminé, je ferai le calcul. Rendez-vous au printemps donc pour cela.

Et l’opération en elle-même ?
Tant de différences d’un chirurgien à l’autre ? Pas assez compétente pour le savoir, mais au vu des nombreuses photos que j’ai pu voir, pas tant que ça. Mais je ne connais aucun autre chirurgien que le mien qui enfouisse le lambeau pour retrouver la cicatrice initiale de la mastectomie. Je languis de voir ce résultat. La phase 2 de mon diep s’annonce beaucoup plus lourde que les « phases 2 » habituelles. Il ne s’agira pas seulement d’une symétrisation du sein sain, d’une lipo et de la reprise de la cicatrice du ventre pour gommer les oreilles (oui, c’est le terme ! Les américains disent même dog ears !). On va en plus de tout cela, me prélever un nouveau lambeau du ventre. Mon précurseur de chirurgien va-t-il dépasser mes espérances ?… (J’ai seulement pu voir ses propres photos. Pas mal du tout, c’est vrai.)

Déstabilisant ces différences ? En fait, non. Je ne me fis qu’à mon chirurgien, seule façon de ne pas prendre le tournis. Sûr que s’il s’était agi de protocoles en matière de traitements du cancer, cela aurait été beaucoup plus terrifiant…

c’est une signature, une cicatrice, la seule du corps qu’on puisse accepter et aimer, analyse le Pr Maurice Mimoun, chef de service de chirurgie plastique à l’hôpital Rothschild, à Paris.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/le-nombril-centre-du-moi_484979.html#peZ48Kj5AdprRvre.99
c’est une signature, une cicatrice, la seule du corps qu’on puisse accepter et aimer, analyse le Pr Maurice Mimoun, chef de service de chirurgie plastique à l’hôpital Rothschild, à Paris.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/le-nombril-centre-du-moi_484979.html#peZ48Kj5AdprRvre.99
c’est une signature, une cicatrice, la seule du corps qu’on puisse accepter et aimer, analyse le Pr Maurice Mimoun, chef de service de chirurgie plastique à l’hôpital Rothschild, à Paris.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/le-nombril-centre-du-moi_484979.html#peZ48Kj5AdprRvre.99
Publicités

4 réflexions sur “A quel sein je me voue

  1. Mariette Moreau dit :

    Bonjour,
    Je vois que pour toi, le DIEP parait réussi. Moi, j’ ai été complètement délabrée par un diep bi-latéral pratiqué par un célèbre professeur.
    Je ne ressemble plus à rien.
    Description : seins dissymétriques, déformés, l’ un pendouilleux, pratiquement double de l’ autre. Des croissants de peau du ventre sous chaque seins et des cicatrices en bourrelets. Muscles qui vont du sein gauche jusque sous l’ omoplate gauche paralysés, donc j’ ai un creux sous l’ omoplate gauche.
    Nombril placé trop haut et à gauche. Peau du ventre trop tirée vers le gauche, ce qui me donne un aspect bancal, car la taille est de ce fait en creux à droite et toute droite du côté gauche.
    Très longue cicatrice située au milieu du ventre, mais en bais, faisant de grosses oreilles sur chaque hanches.
    Muscles du ventre fichus car paralysés et se déchirants à l’ intérieur ce qui forme plusieurs voussures sur mon ventre, dont une très grosse à gauche, Une autre au milieu plus bas et une en formation à droite du ventre, faisant que je souffre maintenant d’ une impotence fonctionnelle majeure ( dixit mes médecins et chirurgiens effarés que j’ ai consultés )
    Je suis obligée de porte une gaine dès que je me lève, car les intestins ne sont plus tenus puisque plus de muscles dont il manque apparemment des morceaux ( scanner qui fait de plus apparaître une ouverture à gauche de 10 cm par 6 ! )
    Je tiens à disposition des photos édifiantes ( à préciser qu’ une seconde intervention soi-disant destinée à améliorer les dégâts créés de la première s’ est révélée encore pire, puisque la description que je fais de moi est le résultat de cette seconde intervention )

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s