Bip bip !

Très émue hier de me retrouver face à une installation de Nils Udo que j’admire tant. Quand-même plus classe que des antennes-relais, non ?!
Vert-vert !

Ca y est, j’ai loué un petit appareil à mesurer les méchantes ondes : un smogteg ESI 23. (J’avais parlé ici de mon dada du moment.)

J’avais un peu hésité, parce que j’avais peur du résultat. En effet, si je découvrais que les ondes polluaient ma vie et celle de mes enfants, je ferais quoi ???

Déménager ? Mettre des tapisseries anti-wifi sur les murs de ma maison ?…

 

 

Enfin, je me suis lancée : la location était de 13,11 euros la journée.
Autrement dit, quasi-rien.
J’avais choisi une journée variée, qui me permettrait de tester à la fois chez moi, mon quartier, les écoles de 2 de mes 3 enfants (lycée fermé, dommage), et mon boulot. Cerise sur le gâteau, je devais aussi ce jour-là, me rendre à l’hosto, alors j’ai testé également l’hosto !

L’avantage, et l’inconvénient en même temps, de cet appareil, c’est qu’il est très simple. Il s’allume vert quand les ondes wifi ne dépassent pas 3 µW / m2, puis passe au vert-orange pour aller jusqu’au rouge-rouge quand ça passe la barre de 100 microwatts. Je dis inconvénients car finalement, j’aimerai des chiffres plus précis, mais bon.

Je dois dire que je ne m’inquiétais pas outre mesure de mon habitat, étant donné que mes voisins sont pour la plupart très âgés, et ne possèdent pas internet. Pas d’immeubles tout près non plus. Pas d’antennes-relais dans les parages…
Par contre, je me demandais vraiment comment il avait été possible que juste en face du groupe scolaire de mes gamins, sur des HLM, il avait été possible de mettre plein d’antennes-relais… (vraisemblablement vers le début des années 90)
D’ailleurs, si vous voulez savoir où se trouvent ces antennes dans votre ville, vous pouvez les géo-localiser ici.

Côté boulot, je ne pensais pas qu’il y ait de soucis, nous sommes en filaire, normalement… Mais on a quand-même des téléphones DECT…

Quant à l’hôpital, c’était par simple curiosité et opportunité.

Résultat des courses ?

maison : vert

Boulot : vert sauf à proximité des DECT, mais normal en fait 😦

Quartier : vert sauf un peu après chez moi, où la municipalité a la gentillesse de proposer une zone Wi-fi aux touristes.

Hôpital : vert

Ecoles : Là, ça coince : rouge… Pas forcément dans l’école, (plutôt vertorange), mais dans la cour d’école, côté primaire et maternelle. Evidemment.

J’avais avant parlé avec le directeur, pour ne pas faire ça en douce, et il était avec moi au moment des relevés…

Mais après ? On fait quoi ?

Pour en savoir plus sur les radiofréquences et très basses fréquences, c’est ici.

Pour en savoir plus sur le Temple de Nils Udo, c’est !

Publicités

2 réflexions sur “Bip bip !

  1. Laëtitia dit :

    Bonjour ! Cet article est vraiment intéressant, et je crois que je vais me mettre à Internet filaire ! Où avez-vous loué votre appareil smogteg ? Merci d’avance !

    J'aime

    • Mélilotus dit :

      Je l’ai loué dans un magasin de matériel écologique pour la maison. Mais peut-être cela se trouve dans une coop bio ?… L’internet filaire n’est franchement pas si contraignant que ça, on a chez nous 4 pièces qui ont la prise internet, et c’est déjà bien. C’est juste une question d’habitudes, et il faut réfléchir aux endroits où l’on utilise internet : mine de rien, il n’y a pas besoin de 15000 endroits dans une maison 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s