Mrs. Burns

Salle d’attente de médecine nucléaire TEP hier.

Je croyais bêtement que ce retrouvaient ici seulement des personnes atteintes de cancers, mais à l’évidence non, c’est tout le contraire à en croire les bavardages : problèmes de pieds, hanches, coeur, poignée, dos,… Les opérations des uns, les douleurs des autres. Des noms de maladies, mais pas celle qu’on prononce moins fort…

(Médecine nucléaire égal cancer, voici ce que je croyais avant.)

Ces gens parlent trop, trop fort, et surtout se plaignent tant et tant qu’il m’est absolument impossible de développer la moindre empathie.

Je rêve de silence, qui revient enfin, peu à peu, et au fur et à mesure que l’infirmière appelle les gens.

Je suis ici car mon médecin ne badine pas avec les douleurs louches, et les miennes sont costales, du côté opéré. Une simple radio ne montrant rien, il a préféré vérifier par une scintigraphie osseuse.

J’ai donc ‘pris ma journée’.

J’ai ainsi appris que la majorité des gens présents sont ici pour qu’on leur trouve quelque chose. Et moi je croise les doigts pour qu’on ne me trouve rien. Et je me dis même qu’elles vont disparaitre d’elles-même lorsque la scinti leur aura fermé le caquet. Ca s’appelle de la psychologie positive.

Quant je refranchirai cette porte rouge, je saurai.

A la maison hier, j’ai expliqué qu’il ne faudrait pas m’approcher à moins de 2 mètres pendant 24 heures, à mes 2 enfants. (Mon petit de 4 ans est exilé pour 24 heures chez des amis, c’est plus simple.)

Que j’allais faire un examen à l’hôpital et qu’on allait m’injecter de la radio-activité. J’attendais des questions où j’aurai dû plus expliciter, et qui ne sont pas venues.

Ma fille de 15 ans s’est exclamée en se marrant : « Alors tu vas être comme Monsieur Burns ! » Merci !

Mon fiston de 10 ans a acquiessé mais j’ai bien vu qu’il accusait le coup.

Quant au papa, il n’a pas pipé mot.

Voilà, faire comme si de rien.

Cet examen, je ne l’avais eu qu’une seule fois, lors de mon bilan d’extension (négatif) il y a plus de 4 ans.

Il a encore été négatif hier. Ouf.

Comment se déroule une scintigraphie :

La scintigraphie osseuse est un examen qui permet, entre autres, de repérer des métastases osseuses.

L’examen se déroule ainsi (à ce que j’en connais) :

Une infirmière habillée d’un tablier de plomb, vous injecte une très petite quantité de radio-activité, par une seringue plombée, qui lui arrive dans un petit container plombé… On vous a fait signé avant un document comme quoi vous êtes bien informé de ce qu’on va vous faire, que vous n’êtes pas enceinte, et que vous devrez vous tenir éloigné des femmes enceintes et des enfants en bas-âge pendant 24 h. On vous dit que la radio-activité part totalement au bout de 48 heures, par les urines.

Vous vous retrouvez ensuite dans une salle d’attente pour 2h au moins, le temps que le produit agisse. Il faut boire au moins 6 verres d’eau, et tirer la chasse 2 fois quand on va aux toilettes…

Ensuite, on vous installe (habillée) sur le plateau d’une machine, la mienne s’appelait Detector !

On vous attache les pieds pour qu’ils ne bougent pas. J’ai illico pensé à la mâchoire des morts qu’on maintient aussi pour qu’elle ne s’ouvre pas !

Un plateau est descendu très près de votre visage, genre 2 cm, et là va commencer l’examen. C’est à ce moment que je me suis mise à vraiment vraiment flipper à mort. Là, ce bidule allait peut-être faire (re)basculer ma vie.

(Une dame de la salle d’attente a dû refaire 3 fois l’examen de sa thyroïde, tellement elle était claustro.)

Le Detector reste 5 minutes sur la tête sans bouger, puis va mettre un quart d’heure pour balayer l’ensemble du corps. Grand grand moment de solitude…

Ensuite, vous allez dans une autre salle d’attente, pour attendre les résultats donnés par le radiologue. Impossible d’aller se payer un café dans la machine à boissons du hall de l’hôpital, je me suis fait rattraper à la sortie. On est non-grata pour autrui, et on nous garde le plus longtemps possible. Durant cette interminable attente d’une pourtant demi-heure, une personne est arrivée, visiblement bouleversée. On venait de lui annoncer qu’on avait vu quelque chose et qu’elle devait subir un autre examen plus précis… Inutile de vous dire que je me suis immédiatement mise à flipper encore plus, lui ai offert une banane car elle me disait se sentir mal, tu m’étonnes. Pourquoi était-elle là ?…

Quand ça a été mon tout, je n’ai pas embrassé le radiologue mais le coeur y était. ‘Résultats tout-à-fait satisfaisants’

Le cliché qu’on m’a donné, est assez décevant, de très mauvaise qualité je trouve. Mais c’est plutôt rigolo de se voir en squelette ! J’ai l’air d’être très dodue, et de sourire. Y’a un côté Lucy je trouve !

Ils ont repéré dans cet examen une « hyperfixation de l’articulation scapulo-humérale » du côté de ma mastectomie (l’articulation de l’épaule droite). En effet, je n’ai jamais récupéré l’amplitude d’avant mon opération.

Un sale moment à passer, mais ce coup-ci, je suis pour quelque temps, tranquille. De quoi voir arriver la nouvelle année sereinement.

Publicités

14 réflexions sur “Mrs. Burns

  1. yelena dit :

    Youpi !!! Je me souviens de celle que j’ai faite après mon ablation, je sortais de l’hosto, tenais à peine sur mes pieds, je ne réalisais pas encore et me disais: non, il n’y aura rien. me souviens plus du reste, mémoire sélective, mais pas de mise en garde pour la radioactivité …
    Tout ça, je l’ai presque oublié, je me revois seulement chancelante, fatiguée, bref, pour me retrouver avec une facture erronée qui allait être retirée, fais tout de suite ce qu’il fallait, dans tout ce désastre agir quand même. le pire a été le traitement, et puis la radiothérapie après 6 chimios qui m’avait enlevé tout courage et force, mais le personnel soignant , si sympa, m’a aidée, beaucoup, alors, rassurée, c’est bien, genre de nouvelles qu’on aime. Bisou Méli

    J'aime

  2. Martine dit :

    Il y a 2 semaine demain, je passais aussi une scinti pour douleurs qui me faisaient flipper grave!!!!…… c’est le signe des 4 ans??????…..LOL
    rien non plus et bilan biologique OK. Et en effet l’attente avant les résultats est terriblement stressante, et la femme medecin qui me fait parcourir les couloirs pour trouver un bureau sans rien dire, et qui commence à poser plein de questions….. et moi : » mais elle va parler ou je …….. ». quel stress???? à peine pu profiter du soulagement après tellement j’avais eu peur. Et mes douleurs ont régressées!!!
    Très très heureuse pour toi de ces bons résultats
    bises

    J'aime

  3. fanfan dit :

    connais tu la différence entre un petscan et une scintigraphie osseuse
    j’ai fait deux fois des scintigraphies pour des douleurs dorsale, que j’ai toujours dailleurs, ils n’ont rien trouvé….je me demande si je ne devrais pas passer un petscan bises

    J'aime

    • Mélilotus dit :

      Je ne suis pas une spécialiste, mais les scintigraphies peuvent repérer d’éventuelles métas osseuses, alors que les petscans permettent de repérer des métas sur les organes. Et une nouvelle génération de tep permettrait apparemment de coupler les 2 en un.

      J'aime

  4. catherinecerisey dit :

    Good news pour les fêtes ma belle. Je me souviens de cet horrible examen. Mon père m’avait accompagnée et, comme il avait déjà eu la jour d’en passer une, il a décidé de m’en expliquer le déroulement. Quand il m’a dit que les cliches allaient révèler mon squelette, j’ai dit bêtement : « ah, c’est la photo apres comme dans les relooking ». Du coup grosse crise de fou rires pour tous les deux, le stress aidant et lui super gêné …. Il n’est plus là aujourd’hui et ton cliche me renvoi t à ce moment passé avec lui.
    Gros bisous ma belle et profite bien de ces fêtes familiales
    Catherine

    J'aime

  5. isasuisse dit :

    Oui, Méli, tu es vraiment séduisante ainsi! et tu irradies, si, si!
    Ouff pour toi.
    J’ai eu un problème similaire: deux côtes cassées et vérification par radio (pas clair) puis IRM (très précis aussi), OUFFFF aussi pour moi, mais juste pour votre gouverne: on peut se casser une côte en toussant beaucoup;-)

    Bonne période des fêtes et mes amitiés

    J'aime

  6. Chartres dit :

    Suis soulagée pour toi! Je me souviens avoir pleuré lors de la scintigraphie, il y a 3 ans maintenant …Profite et passe d’agréables fêtes de fin d’année .Je continue à suivre ton blog, même si je me manifeste moins!

    J'aime

    • Mélilotus dit :

      Oui, en effet 🙂 Isasuisse est plus chanceuse ! Mais je n’y peux rien, vraiment désolée, c’est généré automatiquement par wordpress. Sauf si tu te crée un avatar qui alors apparaitra. Au plaisir de te ratrouver sur mon blog.

      J'aime

      • Isasuisse dit :

        Joyeuses fêtes de fin d’année, les filles! Je suis sûre qu’ on va toutes enrober un peu plus nos jolis osses 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s