« Cancer et maternité : l’impensable rencontre »

Je suis très heureuse de la parution prochaine de cet ouvrage. En effet, l’impensable rencontre

Je me souviens avoir chercher des infos au moment de mon annonce, ou plutôt les mois qui ont suivi, et ma pêche sur internet était bien maigre.

Quelques chiffres sur la fréquence (1 cancer trouvé pour 1000 grossesses), des infos sur la nécessité ou pas d’interrompre la grossesse, les répercussions de la chimios sur l’embryon, … Et des infos pas très rassurantes, le terme de ‘mauvais pronostic’ revenant souvent.

Et plutôt pas mal d’articles sur le désir d’enfant après un cancer.

Le seul cas que je connaissais était celui de Solveig Anspach dans son film Haut les coeurs.

Donc je me suis vraiment retrouvée seule face à cette ‘impensable rencontre’. Je n’ai pas eu à me poser trop de question quant à ma grossesse, car mon cancer a été découvert au 8ème mois, une chance. Le bébé était viable, donc on m’a accouché.

Cependant, le drame du cancer se juxtaposait avec cette naissance… Ca me faisait vraiment beaucoup Je me souviens bien des premiers jours, ma crainte de ne pas être à la hauteur de la triple tâche qui m’attendait : m’occuper de moi, de mon bébé, des mes deux autres enfants… (oui, l’ordre peut choquer) Et je craignais même avoir des sentiments ambivalents avec ce bébé qui m’avait, bien malgré lui, fait ‘exploser’ mon cancer (le corps médical dixit)… J’avais à l’époque coutume de dire que mon bébé m’avait sauvé la vie, mais je n’en étais pas si sûre. En réalité, mon amour pour lui n’a finalement pas connu l’ombre d’un ressentiment, et heureusement, car il m’aurait fallu en plus, gérer cette culpabilité.

Je me réjouis vraiment de la sortie de ce livre qui comble un vide sur le sujet, d’autant plus qu’il y est abordé du point de vue psychologique, et non plus seulement médical…

Ce livre sortira donc en janvier aux excellentes éditions Erès. J’adore en particulier la collection 1001 bébés (qui aborde des sujets pointus autour de la naissance et que j’ai pas mal lu quand j’ai eu mon premier enfant). Celui-ci est dans la collection Vie de l’enfant.

Et je suis très flattée que Anne-Françoise Lof m’ait cité dans l’avant-propos !

Voici une présentation ici : https://www.youtube.com/watch?v=cfgmX_WQaps

9 réflexions sur “« Cancer et maternité : l’impensable rencontre »

  1. lumine dit :

    L’impensable rencontre,
    pièce à trois personnages,
    mais la vie l’a rendu possible
    en vous mettant en présence,
    toi et le cancer
    dans un affrontement vif
    acharné,
    toi et ton enfant
    dans un amour commun
    indéfectible,
    faisons confiance à l’Amour !

    Longue vie à ton blog
    sous une autre latitude.

    J'aime

      • marina dit :

        ma fille a eu 5 mois le jour où je suis entrée à l’hôpital. Je souhaite à aucune maman de vivre ça. Donner la vie et envisager la mort… oui c’était impensable.

        J'aime

      • yelena dit :

        Coucou Méli !!! Très occupée ces temps derniers …Et toi, tu écris, j’essaie de revivre…
        Oui, l’ ordre est celui du bon sens : que feraient mes enfants sans moi? Ou bien, je ne veux pas mourir tout simplement.
        Et David, il a écrit sur ce sujet dans son dernier livre. J’ai lu un jour qu’une mère en mettant un enfant au monde sait qu’elle lui donne la vie et la fin de vie. Peut pas témoigner sur ce sujet complexe, la vie ne m’a pas donné la chance d’enfanter. Que pensent les enfants? ils ne fonctionnent pas comme les adultes. A la question que tu poses « qu’aurons -nous laissé en héritage à nos bébés ? « Je ne sais si quiconque puisse y répondre. En tout cas, l’enfant a le plus besoin d’amour dans ses deux premières années, après, il a un bon bagage pour sa vie future, mais il aura toujours envie de garder ses parents, même quand il sera devenu vieux, j’en sais quelque chose. Lire d’Albert Cohen : le livre de ma mère, et le reste de son oeuvre aussi.

        J'aime

  2. a!! dit :

    bonjour je ne sais pas comment commencer . je lis beaucoup de chose mais je suis seule avec mes maux ,j’étais enceinte lors du diagnostic de mon cancer , très heureuse , épanouie , depuis le temps que j’attendais mon deuxième enfant, mais le 5 avril j’ai du faire un choix du moins je n’ai pas eu le choix . Mes médecins m’ont dit que préférez vous , votre mari avec deux enfants et seul ou vous en vie avec un seul enfant . Voilà , cela fait six mois que je suis en chimio , et fraîchement opérée et avec un enfant seulement mais avec l’espoir de la voir grandir .J’attends avec impatience le livre Cancer et maternité que j’ai commander pour me reconnaître dans certain témoignage , Merci à votre site ,belle leçon de vie

    J'aime

    • Mélilotus dit :

      Merci A!! de ce témoignage. Je comprends votre douleur et votre solitude, car j’entends les gens autour de vous, qui vous ont dit ‘c’est pas grave, tu en feras un plus tard…’, tellement difficile d’entendre cela, n’est-ce-pas ?… Cependant, ce sera vraisemblablement votre revanche, un jour. Avez-vous pensé à l’ebib pour ce livre ? Il fait partie de la sélection. Vous souhaite plein de belles choses pour l’avenir🙂

      J'aime

  3. celine dit :

    je découvre ce blog… merci et j’en ai les larmes aux yeux… J’ai appris mon cancer pendant l’allaitement de ma fille, les médecins ont d’abord diagnostiqué une mastite… Je vis depuis deux ans le double rôle de Maman et de patiente. Je suis à bout et parfois je souhaite juste partir.

    J'aime

    • Mélilotus dit :

      Merci à vous d’avoir laissé un petit mot sur mon blog. Double rôle oui, mais pas double peine. C’est en tous cas ce que j’espère pour vous. Nos enfants nous portent vers la vie, même si ce n’est pas celle que nous idéalisions enceinte…
      Je vous embrasse,
      Méli

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s