Causette

Vous connaissez mon aversion pour les magazines féminins.

Et pourtant, il y en a un que j’affectionne vraiment : Causette.

Moins de 10 pubs sur 100 pages, pas mal déjà, non ?

Et un ton libre, espiègle, provoc’ pour traiter des sujets souvent audacieux.

Et le numéro 1 (épuisé) traitait de quoi, devinez ?! Des seins avec un article intitulé ‘Lâchez-nous’, en référence au diktat des magazines et pubs. Pas lu, je ne le connais que depuis 6 mois.

Mais j’aime beaucoup la couv’ qui rappelle Dany en 68.

Et là, hier, je reçois mon numéro de janv-février, et de qui parle-t-on ? D’Annie Sprinkle ! Moi qui avais trouvé assez peu d’info en français sur cette féministe (et cancéreuse), voilà un grand article.

Trop d’la balle !

Intéressant article aussi sur la pudeur, bien loin de ce que

pourrait nous servir des ‘Elle’ ou ‘Marie-Claire’.

Rien sur la mode, les régimes, pas de pages astrologie, cheveux, maquillage, pas de mannequins photoshopisés, ni de conseils shopping-conso-nouveautés à la noix.

Du journalisme en somme.

Bon, pour celles qui ne connaissent pas, foncez et procurez-vous ce dernier numéro, pas partout apparemment, ce magazine se mérite !

Ou feuilletez les autres couvertures sur leur site. Juste pour vous donner une idée…

Publicités

5 réflexions sur “Causette

  1. catherine dit :

    Je ne connaissais pas ce nouveau magazine féminin, journaux qui ne sont pas ma tasse de thé en général mais moi aussi tu m’as donné envie de l’acheter …. en espérant pouvoir le trouver
    puisqu’il se mérite 

    gros bisous

    J'aime

  2. Cathie dit :

    maintenant que nous avons tous accès à l’info de base sur la toile, quelques journalistes réinventent une nouvelle presse, et c’est tant mieux ! Causette, XXI, Médiapart… Je ne suis pas abonnée
    à Causette, mais comme il cause d’Annie Sprinkle, j’va pas le rater 🙂 Merci la Méli in the move!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.