La cour d’école

Qui peut imaginer, parmi les mamans présentes, le bonheur qui m’envahit quand je franchis le portail de l’école maternelle de mon fils, sa petite main dans la mienne, et que nous traversons tous les deux la cour pour arriver devant sa salle de classe ?

Ce petit-grand bonheur, je l’accueille chaque matin comme un cadeau.

Il me REMPLIT. De légèreté. Et de force.

Publicités

11 réflexions sur “La cour d’école

  1. yelena dit :

    Très beau ton message, du pur bonheur, de l’émotion, je vous imagine. Je comprends à quel point c’est un bonheur victorieux, humble, de ces bonheurs que les autres mamans stressées par l’heure du
    boulot, malheureusement, ne peuvent ressentir avec la même intensité. La maladie relativise tout, tout ce en quoi la vie est vraiment importante. Bisou à ce couple s’en allant main dans la main
    sur les sentiers de l’école.

    J'aime

  2. chartres dit :

    Je comprends ce bonheur ! Pour certains c’est un petit bonheur mais  pour nous un très grand  ! Bientôt l’école primaire puis toutes les étapes qui viendront et qui sont pour nous
    des mesures de temps ; non pas  du temps rêvé ou imaginé mais un temps si pleinement vécu ! Profite!

    J'aime

  3. Isabelle dit :

    Je découvre ton blog, et puis du coup je le visite page après page… Je suis moi aussi en « rémission », opérée y a 2 ans (avec conservation du sein), cancer HER2+++ stade III…. Je vis donc
    comme toi avec l’épée de Damoclès sur le haut de mon crâne… redevenu chevelu enfin !!! et comme toi, chaque matin, j’ai l’immense plaisir de conduire ma fille de 4 ans à l’école, main dans la
    main… hier encore je me demandais si les autres mamans éprouvaient le même plaisir que de tenir cette toute petite main… Je pense que le cancer révolutionne tout sur son passage, finalement
    il ne reste que le plaisir de profiter…. j’aime cette légèreté… je la savoure et je prie pour que cela dure… Je t’embrasse bien fort… J’ai été très heureuse de lire ton super blog…
    bises et courage. isabelle

    J'aime

  4. Isasuisse dit :

    Joli message, Isabelle. Moi aussi, je suis fan de Méli;-)

    J’ai eu un cancer grade 3, Her+++, et ganglions atteints, il y a 6 ans, à 39 ans, …. toujours l’épée de Damoclès, mais elle me paraît maintenant accrochée un peu plus haut au-dessus de ma
    tête;-)

    Alors courage à nous toures et oui au plaisir d’avoir une petite quenotte à tenir sur le chemin de l’école (entretemps mon petit dernier, 3 ans 3/4 à l’époque du cancer  va tt seul à
    l’école!)

    J'aime

  5. Isabelle dit :

    Isabelle, qu’il est bon de te lire !! une compatriote dans cette forme « si rare » de cancer ! je chercher beaucoup d’infos sur le net et je n’ai jamais eu l’occasion de converser avec l’une
    d’entres elles, souvent les messages datent d’il y a de nombreuses années… Je serai heureuse d’avoir de tes nouvelles personnelles après la lutte menée, et les effets secondaires ressentis qui
    je l’espère se font moins sentir avec le temps…. Qu’en est il ?? Si tu veux bien m’en parler…

    Bises à vous 2 !!

    J'aime

  6. isasuisse dit :

    Oui, oui,Méli, tu peux bien sûr donner mon adresse mail à Isabelle pour des échanges plus détaillés sur les années qui suivent et l’insouciance qui revient progressivement!

    Bises … à partager

    J'aime

  7. halize dit :

    Merci Meli de ce beau partage

    oui pour toi j’imagine que c’est une victoire de conduire ton p’tit loup à l’école. Et du coup je verse ma petite larme de joie en te lisant

    bises à vous tous

    J'aime

Les commentaires sont fermés.