Ca s’est passé ce mois d’octobre

C’est indéniable, cet octobre rose aura mis à l’honneur les femmes opérées.

Si on fait la fine bouche, on peut dire que c’est très réducteur de ne parler que de l’absence de sein. Et ce sera vrai. En effet, ça ne reflète pas la complexité du cancer du sein, mais punaise, un buste de femme ayant subi une mastectomie là, sur TF1 à une heure de grande écoute, c’est déjà énorme !

Et pourtant, ces photos, je ne les aime pas. Pourquoi cette peinture entre la femme et le spectateur ?

Elles n’avaient cependant pas leur place dans le magazine Elle. Remarquez, ils sont cohérents ! Ils ne montrent que des femmes parfaites. Parler des Amazones et de l’association, oui, mais montrer un buste nu, il y a des limites !

Je préfère nettement l’affiche de l’exposition du photographe américain David Jay intitulée Scar Project

 

TOUT est dit dans le portrait de cette femme.

Sa jeunesse, sa gravité, sa beauté, sa chevelure, son port, son ventre, et enfin sa cicatrice.

Mais ce n’est pas cela que l’on retient. Ca devient un détail quand on regarde cette photo. Elle est LA vie.

J’adore.

Cette photo ne montre pas une femme mutilée mais une femme victorieuse du cancer.

Et puis biensûr je la vois comme un écho en positif à ma propre expérience.

Je reviendrai juste un petit peu sur le documentaire de Marie Mandy, pour dire que du petit bout de ma blog-lorgnette, je vois le nombre de recherches concernant ce documentaire, qui atterrissent  chez moi (grâce aux statistiques  overblog). Et je constate qu’un bon nombre porte sur le fameux traitement aux gélules dont elle dit qu’elles ont montré leur efficacité contre le cancer…

A l’évidence, pas mal de monde cherche ce qu’elles contiennent… Je suis plutôt branchée aromathérapie, mais là, ça frise l’inconscience d’avoir parlé de ces gélules de la sorte.  C’était d’ailleurs la première fois que j’en entendais parler. Et pourtant, j’en ai lu des trucs en 3 ans !

Autre moment important ce mois d’octobre sur le petit écran, l’émission de paul Amar ‘Revu et Corrigé’ du 9 octobre, (plus disponible sur le web). On a pu également y voir une femme buste nu, tiré du très beau webdocu Comment le cancer du sein m’a changée. (l’extrait concernait Caroline dans la rubrique ‘mon corps’).

Une première, non ?

Bah, je dois dire que ça m’a un peu agacé que Paul Amar demande à son invitée Catherine Cerisey, comment ça se passait dans son couple après l’ablation. Franchement, demander ça en plein direct, c’était pas cool. Heureusement Catherine s’en est brillamment tiré.

Loin de moi l’idée de museler la parole sur ce sujet, mais cela nécessite tellement de tact qu’il est difficile d’en parler en 2 phrases, sur un plateau télé en public.

Cela n’a à l’évidence pas dissuadé Sophie Davant avec ‘son’ émission ‘Toute une histoire’ , bien connue pour ses sujets racoleurs. La preuve le 29 octobre : ‘Ce cancer du sein qui a semé le trouble dans leur couple‘.

Rater ‘Le Corps amazone‘ (parce que trop tard), et regarder ce talk show sur internet, le grand écart, Méli !

Curieuse de ce que ça pouvait être, car je ne connaissais cette émission que de réputation. Et aussi parce qu’on m’avait contacté pour y participer.

Là aussi, ça m’a énervé quand Sophie Davant dit en préambule « et bien souvent, les couples ne sortent pas indemnes de cette douloureuse épreuve… »

Bien anxiogène pour les téléspectatrices qui démarrent le combat, merci pour elles.

Et d’où sort-elle ça ?

Que dire sur cette émission, pas grand chose, ou plutôt si, que c’est bien dommage que les questions importantes soient débattues sur un plateau en public, comme ça, dans une émission qui nous met en position de voyeur. Parce que justement, la peur de la mort, la fatigue, le crâne chauve, la libido, les enfants, la gestion du quotidien, tout ça méritait mieux que d’être abordé dans ce talk show.

Je retiendrai surtout ce mari apparemment remarquable lors du cancer de sa femme,  tout confus d’être là -et on le comprend-, et qui ne savait que dire ‘j’avais peur de la perdre, peur de la mort’.

Voilà, tout est dit. Pas besoin de leurs ‘experts’ à la gomme.

Et oui, la mort, la peur de la mort, bien peu abordée quand on parle de cancer du sein finalement.

On a martelé à qui voulait l’entendre tout ce mois, que le cancer du sein guérit dans 90% des cas lorsqu’il est pris à temps

Ah bon. Mais au fait, c’est quoi pris à temps ?

Publicités

3 réflexions sur “Ca s’est passé ce mois d’octobre

  1. yelena dit :

    J’aime beaucoup cette affiche et tous les portraits que le photographe a faits.

    Oui, le sujet, ce n’est pas le cancer du sein, mais la mutilation, oui, tu as raison. société très superficielle, que crois-tu ?

    Ensuite, pour le « pris à temps », c’est quand le  cancer initial n’a pas métastasé.

    Pour moi, ce serait bien si on pouvait voir très tôt, sans que l’on aie besoin de toute l’artillerie.

    Mais la médecine ne sait pas bien déceler, au jour d’aujourd’hui. Même à la mammo on ne voyait RIEN chez moi. Et pourtant ….

    BiZZZ Y

    J'aime

  2. Cathie dit :

    oui, bizarre ce goût que laisse cet octobre pour pas mal de femmes concernées, étranges joies d’un coming-out tronqué, mais bref.

    Dommage que tu n’aies pas vu « le corps amazone », je trouve que la délicatesse de la réalisatrice a permis un regard sans voyeurisme. Sans la dure beauté de Scar Project non plus.

    (Si tu veux, je te prête le DVD du film)

    J'aime

  3. Cathie dit :

    Hello la Méli! le dvd est en route vers chez toi. Impatiente de connaître ton ressenti, d’autant plus que je sais qu’il sera honnête, ça c’est la garantie-Méli 😉 bise!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.