Attrape-gogo à la cour des miracles

Le cancer peut réveiller le gogo qui sommeille en nous.

Cible privilégiée, pauvres de nous : fragilisés, fatigués, forcément plus en questionnement face à nous-même, notre histoire, notre devenir.

Tentation des médecines douces, parallèles, complémentaires, alternatives…

Gros sac fourre-tout… Le meilleur et surtout le pire.

Tout-à-coup, s’offre à nous un panel de propositions.

On nous donne des adresses, des noms, on nous raconte des histoires étranges.

Par exemple, lors de mes rayons, ma kyné qui me conseilla d’aller voir un barreur de feu. « J’en connais un qui fait ça par téléphone, vous lui donnez l’heure des séances de radiothérapie, etc… »

Il pense à moi et hop, je suis pas brûlée. C’est pas la classe, ça ?!

Naaaaaan !

Difficile de ne pas glousser, franchement.

Ok, ok, vous croyez que c’est vrai, vous l’avez testé, etc… Ok, je glousse quand-même. Désolée.

Biensûr que je ne jette la pierre à personne, je n’ai quasi pas été brûlée, donc évidemment, je peux frimer.

Si j’avais cramé au bout de 2 jours ? J’aurai peut-être téléphoné à ce type ? 

Autre exemple, j’ai reçu il y a peu sur ma boîte mail un powerpoint à la gomme : Un test tibétain de personnalité, soi-disant adoubé par le Dalaï himself !

Test plus puéril tu meurs, franchement… Comment peut-on réduire le bouddhisme à cette mascarade ? Et envoyer ça à tout son carnet d’adresses ?

C’est comme ceux qui lisent leur horoscope tout en disant qu’ils n’y croient pas.

Tout comme ceux qui regardent des conneries à la télé en disant que c’est des conneries.

Ca m’énerve !

Comme ces prospectus qui vendent des stages genre ‘Se sentir être’ : par le biais d’une approche psycho-corporelle, nous ferons un travail d’enracinement, de découverte de l’impulsion motrice…’

Ou encore une intervention chez soi pour une clarification de l’espace. Si si, ça s’appelle une thérapie des espaces de vie : Votre famille en lieu sûr, on nous dit. (précisé qu’il faut avoir fait le ménage avant !)

Bienvenue à Gogoland.

Mais non, je ne suis pas hermétique à tout.

Mais je suis si méfiante…

Quand une amie en récidive me disait que ça lui faisait un bien fou quand elle allait voir un type qui l’a faisait assoir sur du zinc et lui faisait une imposition des mains, ou je ne sais plus quoi, bon, et bien, respect.

Mais pour elle, pas pour lui.

Chacun fait comme il peut. Je ne le sais que trop.

Je ne dis pas ‘fontaine…’

Mais je croise les doigts pour ne jamais ressentir le besoin d’aller voir ce genre de thérapeute.

Hey, Méli ! C’est de la superstition de croiser les doigts !

Publicités

3 réflexions sur “Attrape-gogo à la cour des miracles

  1. Anne dit :

    C’est vrai que l’on est rendues vulnérables avec cette maladie, et les multiples effets secondaires des traîtements. Je ne suis habituellement pas attirée par les marabouts ou autres bienfaiteurs
    miracles, mais là, si j’en connaissais un qui ait la potion magique pour une belle repousse des cheveux…(j’ai 3 cm de duvet sur la tête, la classe!) En tout cas, le barreur de feu, j’en avais
    jamais entendu parler, mais c’est à mourir de rire!
    Mais j’avoue, il y a quelques années, je me suis laissée entraînée chez un bizarroïde qui avait remède à tout, car j’avais des difficultés à tomber enceinte. Et bien, la solution, il me l’a donnée
    : il fallait que je porte des culottes rouges, si si! Et oui, je l’ai payé pour entendre ça. Evidemment, je ne m’en suis pas vantée auprès de la gynéco.
    Question : y croient-ils vraiment aux sottises qu’ils nous servent? En tout cas, il semblerait que ce soit lucratif. Faudrait peut-être penser à se reconvertir ?! Enfin, c’est bien connu, le
    malheur des uns fait le bonheur (ou la fortune?) des autres!

    J'aime

  2. muriel dit :

    Ben moi, je l’ai appelée la barreuse pendant les rayons. Elle soufflait dans le téléphone et ça faisait mourir de rire ma fille. Mon mari,hyper cartésien, ne me disait rien mais je sentais bien
    qu’il me prenait pour une gogo et qu’il ne faisait pas de commentaire pour rester gentil dans cette période difficile.
    Ceci dit, je l’ai rappelée récemment car cette dame en question barre aussi les verrues. Ma fille de 11 ans trimballait une énôôôôôrme verrue plantaire depuis 5 mois. Après 2 traitements de la
    pharmacie, un passage chez le médecin qui a brulé la pustule et un mois de produit à mettre tous les soirs, la verrue se portait de mieux en mieux chaque jour !!!
    On a appelé la dame 2 fois. Elle a soufflé dans le téléphone et la verrue est tombée jeudi dernier.
    Mon mari est bouche bée. C’est peut-être une coincidence, la verrue était en fin de vie…
    Mais cette dame en question ne veut pas d’argent. Alors la question qu’on se pose en famille maintenant est la suivante : pourquoi un charlatan s’enquiquinerait-il à souffler dans son téléphone
    plusieurs heures par jour pour des quidams qu’il ne connait pas et tout ça pour des queues de prunes ?
    Là, y’a un truc qui m’échappe. Je dois vraiment être encore plus gogo que la moyenne des gogos…
    Dans tous les cas, ça nous permet de causer un peu.
    Bises à toi Mélilotus et à toi aussi Anne, les cheveux repoussent petit à petit. Je dois être à 6 ou 7 cm maintenant et la dame du téléphone ne peut rien pour moi…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.