l’âge de raison

Mon fils, 9 ans, a atteint l’âge de raison, je crois.

Tout d’un coup, il me balance :

Lui : – Toi, tu penses que tu es complètement guérie, hein ?

Moi : – Heu, oui. (je vous laisse imaginer quel ton j’ai pu prendre)

Lui : – Mais qu’est-ce-qui te le fait croire ?

Moi : – …             (y’a vraiment qu’un enfant pour vous mettre la tête dans le seau comme ça !)

Lui : – Y’en a qui croient en Dieu,… mais toi ?


Glups.

Publicités

2 réflexions sur “l’âge de raison

  1. halize dit :

    he oui ils sont super avec leur questions à brule pourpoint. Il parait que c’est la spécificité des enfants ……. nous poser les uqestions que l’on se pose!!!…..LOL
    bises à toi
    et j’espère que t’as la réponse….. is’nt it?

    J'aime

  2. IsabelleDeLyon dit :

    Je crois qu’il avait besoin d’être rassuré. C’est bien qu’il puisse déjà exprimé ses craintes.
    Pour toi, c’est beaucoup plus difficile, car tu dois déjà avoir du mal à y croire comme une certitude.
    Tu pouvais lui répondre que là aujourd’hui, tu n’as rien.
    C’est ce que je leur dis à mes filles lorsqu’elles me demandent si mon cancer va revenir. Je dis que personne n’en sait rien mais que là en ce moment, je n’ai rien et je vais bien.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.