‘Le Sein une histoire’

Il fallait bien que je fasse un billet sur ce livre !

Ce serait dommage d’éluder cet essai de Marilyn Yalom, universitaire féministe passionnante.

Cette femme a écris précédemment un livre sur l’apparition de la dame dans le jeu d’échec (‘Birth of the chess queen’ 2004), ça donne déjà une idée du personnage…

Bon, déjà, la couverture, j’adore ! Vraiment fascinante, elle a fait beaucoup parler d’elle à la maison, surtout mon fiston !

On y voit la poitrine d’Annie Sprinkle entrain de danser sur le Beau Danube bleu !!!!

Même si j’avais lu le bouquin de Dominique Gros, et que donc, j’avais pas mal appris sur l’image de la poitrine dans l’histoire de l’art, ici, les horizons s’élargissent sacrément.

Tout y est abordé :

  • la maternité : codes de bonne conduite à suivre depuis des siècles, avec des variantes, des contre-vérités,… Ce que les femmes devaient faire ou ne pas faire pendant leur grossesse, pendant l’allaitement. Et ça dure encore… Sont abordés les nourrices et les critères qu’elles devaient posséder. Edifiant. Blonde ou brune, devinez qui était censé donner le meilleur lait ?!
  • la mode à travers les siècles : et oui, les décolletés de oufs qu’on voit dans les films ‘en costumes’ faisaient jaser, ça ne date pas d’hier !
  • les sous-vêtements : par exemple, les corsets qui pouvaient perforer au point que des femmes en sont mortes, les soutifs qui faisaient des obus des pin-ups pendant (et après) la seconde guerre mondiale pour encourager les soldats américains, les soutien-gorges qu’on brûle dans les 60’s,…
  • les jugements religieux ou moraux : jusqu’où montrer, selon les âges, le statut social, etc…
  • les lois : par exemple, impossible de nos jours de bronzer seins nus en Californie, c’est pas de l’histoire, ça !
  • la psychologie & la psychanalyse : Freud était plus branché pénis, mais il reconnaissait volontiers l’importance de la poitrine, première ‘zone érogène’…
  • la sexualité, l’érotisme : aucun écrit ou presque ne nous permet de savoir ce qu’ont éprouvées les femmes par le passé. Puisqu’on a que des représentations littéraires ou artistiques seulement d’hommes…
  • la pornographie, les piercings : couvertures de magazines, violence et perversités.
  • la chirugie esthétique et ses aberrations
  • la libération sexuelle : les luttes féministes, lesbiennes, la Cicciolina, …
  • la médecine, avec une grande partie sur le cancer. Et l’historienne note que les seins sont de plus en plus associés au cancer au 20ème siècle. Sont abordés les aspects médicaux, psychologiques, la société face à la maladie.

Mais vous voyez bien que tous ces sujets sont très entremêlés en réalité.

On voit vraiment à cette lecture à quel point les aspects à la fois sexuels et sacrés de la poitrine tiraillent dans deux directions : le devoir d’allaiter et le devoir d’émoustiller.

Ces revendications différentes continuent de déterminer le sort des femmes.

Marilyn Yalom nous dresse un tableau des divers efforts des hommes et des institutions à travers l’histoire pour s’approprier la poitrine des femmes, jusqu’à la révolution des années 60.

Bref, un livre brillamment féministe.

Mais qui m’a laissé sur ma faim, justement parce qu’elle parle de tellement d’aspects qu’ils sont seulement abordés.
(J’aurai bien souvent aimé plus d’illustrations également. Mais, je sais, ça coûte cher aux éditeurs…)

Et aussi parce qu’il n’y est question que d’Occident.

Dans l’introduction, il est dit que dans les cultures d’Afrique et du Pacifique Sud où les femmes vivent torse nu depuis toujours, les seins n’ont pas pris de signification essentiellement érotique comme en Occident. Point. Dommage qu’elle n’ait plus développé cet aspect dans le bouquin.

Bon, mais à part ces quelques bémols, un franchement bon bouquin. Particulièrement passionnant quand il aborde l’époque contemporaine.

Publicités

2 réflexions sur “‘Le Sein une histoire’

  1. Cathie dit :

    Maintenant que (grâce à une copine de toile ) j’ai repris la lecture trop longtemps abandonnée, je vais bientôt lire
    celui-ci aussi, il est sur la fameuse pile de la table de chevet… parmi tous les autres livres en attente. Mais grâce à toi je viens à l’instant de le sortir de l’oubli, merci, bise la Méli!

    J'aime

  2. isasuisse dit :

    ça a vraiment l’air bien, je vais profiter de mon passage enFrance pour me l’acheter, ainsi que d’autres titres que tu as déjà conseillés, cette BD par exemple … je vais rechercher les
    références.

    Merci et bises pleines de neige suisse

    J'aime

Les commentaires sont fermés.