J’ai atteint le rivage

J’ai lu dans certains commentaires que mes dessins plaisaient…
J’en suis flattée évidemment, et cela montre que même si on ne sait pas dessiner, on peut s’adonner à ce plaisir ! Il est parfois bien plus facile de dessiner ce qu’on ressent que de dire.
Les enfants le savent bien…Celui-ci date de la fin de mes traitements.

(avril 2008)

Publicités

3 réflexions sur “J’ai atteint le rivage

  1. MARIELEA dit :

    Oui les dessins sont très évocateurs de ce que l’on vit et ressent, parfois plus que le smots D’ailleurs, les psy les utilisent.. EKR également les utilisaient bcp afin d’aider ses patients à
    exprimer leur vécu.Françoise Dolto aussi..pour comprendre les petits.
    Le cancer c’est Nessie?

    J'aime

Les commentaires sont fermés.