« Hors de moi »

J’oublie toujours de vous parler d’un livre … Il faut dire que je ne sais pas faire. Alors je retarde.

Il s’agit du livre ‘Hors de moi’ de Claire Marin, éditions Allia, un livre coup de poing, vraiment, loin de tout ce que j’avais pu lire jusqu’à présent sur la maladie. Son écriture est époustouflante.
On n’en ressort pas indemne.
Je me suis retrouvée dans plein d’extraits, même si elle n’a pas un cancer.

Je vais donc vous donner ce qu’en dit l’éditeur :

« L’auteur dissèque son mal, ses effets sur l’humeur, la résistance qu’on tente de lui opposer, le rapport exclusif qu’elle impose. Elle restitue l’impuissance de la pensée face à cette obsession et la manière dont la souffrance devient peu à peu le seul mode d’être du patient, son sentiment d’exister. Pudique, la narratrice fait de l’étude de son cas une tentative d’universalisation de l’état maladif, s’écartant avec lucidité de son propre sujet pour devenir un sujet neutre. Ce qui frappe et touche le plus dans ce texte est la justesse et la sobriété du ton, qui répondent à la froideur des termes médicaux. « Hors de moi » dit son rapport à un corps dont elle est dépossédée mais aussi par la procédure médicale qui la réduit à un morceau de chair. (…) « Hors de moi » est un livre sous tension dont l’intensité saisit d’emblée le lecteur et le tient jusqu’à la fin. »

Un petit énorme livre qui a reçu le prix Jean Bernard 2008 qui récompense l’œuvre d’un écrivain illustrant le lien entre médecine et littérature.

pour en savoir plus

A lire si on est malade, mais également si on est soignant ou accompagnant…

3 réflexions sur “« Hors de moi »

  1. Taupin Geneviève dit :

    A la FNAC de Nantes hier, je me suis procuré le livre de Claire marin, que j’ai commencé à lire hier soir.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.